Montpellier - Castelnau le Lez - Le Crès - Clapiers - Saint Clément de Rivière - Jacou - Teyran - Vendargues - Saint Aunès - Montferrier sur Lez - Prades le Lez - Castries - Saint Jean de Vedas - Fabrègues - Lavérune - Pignan - Juvignac - Grabels - Lattes - Pérols - Mauguio - Saussan - Saint Gély du Fesc - Saint Georges d’Orques - Saint Mathieu de Tréviers - Montpellier - Castelnau le Lez - Le Crès - Clapiers - Saint Clément de Rivière - Jacou - Teyran - Vendargues - Saint Aunès - Montferrier sur Lez - Prades le Lez - Castries - Saint Jean de Vedas - Fabrègues - Lavérune - Pignan - Juvignac - Grabels - Lattes - Pérols - Mauguio - Saussan - Saint Gély du Fesc - Saint Georges d’Orques - Saint Mathieu de Tréviers - Montpellier - Castelnau le Lez - Le Crès - Clapiers - Saint Clément de Rivière - Jacou - Teyran - Vendargues - Saint Aunès - Montferrier sur Lez - Prades le Lez - Castries - Saint Jean de Vedas - Fabrègues - Lavérune - Pignan - Juvignac - Grabels - Lattes - Pérols - Mauguio - Saussan - Saint Gély du Fesc - Saint Georges d’Orques - Saint Mathieu de Tréviers -

La discipline positive

15/01/2021

La discipline positive

La discipline positive tend à créer une atmosphère de coopération pour l’enfant qui a besoin de responsabilité et de liberté mais aussi d’ordre et de structure. 

Qu'est ce que la discipline positive? C'est un mouvement qui nous vient des Etats-Unis, popularisé par l’auteure Jane Nelsen, à l'origine développé par un psychiatre contemporain de Freud: Alfred Adler. Ce dernier part du constat qu'autoritarisme et punition ne permettent pas de favoriser la coopération avec l'enfant. Il constate que les comportements inappropriés trouvent souvent leur source dans l’absence de perceptions et compétences propres à chaque enfant.

 

Les objectifs de la discipline positive sont d'obtenir des résultats positifs à long terme, de développer l’autonomie et la coopération chez l'enfant.
Lui apprendre des compétences qui lui seront nécessaires tout au long de la vie: confiance et estime de soi, responsabilisation, intelligence émotionnelle, de créer un cadre entre fermeté et bienveillance dans lequel l'enfant se sentira libre et en sécurité. De lui donner la possibilité de démarrer dans la vie avec des ressources telles que l’auto-discipline, la coopération, la responsabilité, la résilience, l’ingéniosité, les compétences nécessaires à la résolution des conflits, autant de cadeaux pour s’accomplir aujourd’hui et demain.

 

Les 5 mots clés de la Discipline positive:

    Bienveillance: attention de ne pas confondre bienveillance et permissivité.

    Fermeté: la fermeté n'empêche pas la souplesse
 “Conjuguer la fermeté et la bienveillance c’est respecter en même temps le monde de l’adulte et celui de l’enfant”
    Coopération et implication

    Encouragement: mettre le potentiel de l’enfant en valeur
    Droit à l’erreur

 

Les Outils de la pédagogie positive:

    Les routines: elles aident à diminuer voire à supprimer la lutte pour le pouvoir et apportent à l'enfant un sentiment de sécurité

    L’implication de l’enfant: le faire participer c’est le responsabiliser, mettre en valeur ses capacités, lui apporter un sentiment d’indépendance

    Offrir des choix (limités) pour désamorcer les conflits et reconnaître sa capacité à raisonner, lui procurer un sentiment de liberté, lui enseigner la recherche de solutions pour obtenir sa coopération.

    Tenir sa position avec fermeté: apporte à l'enfant stabilité et sécurité,. L'adulte doit être constant dans la discipline.

    Accueillir les émotions de l'enfant avec bienveillance: lui apprendre à nommer ses émotions (on peut par exemple utiliser les jeux de météo des émotions), l'autoriser et l'encourager à exprimer ses sentiments, quels qu’ils soient, lui montrer qu’ils sont bien réels et qu’il ne s’agit pas de les nier. Les émotions sont le moteur de nos comportements, il est donc essentiel de les définir et de comprendre les mécanismes qui les déclenchent. Toutes les émotions sont acceptables même si tous les comportements ne le sont pas !

Les émotions négatives cachent un besoin non satisfait: lorsque je me sens stressé, j’ai besoin de prendre soin de moi, de faire une pause, lorsque je me sens triste, j’ai besoin de bienveillance, d’écoute, de positif, de me recentrer sur moi.
    Formulation positive: dire ce qu’il faut faire et non ce qu’il ne faut pas faire.

    Le droit à l’erreur: intégrer l’erreur dans le processus d’apprentissage, cela demande aussi à l’adulte le courage de reconnaître qu’il est imparfait.  Au lieu d’apprendre à un enfant à ne jamais faire d’erreur, apprenons-lui à s’en servir et à en tirer des apprentissages.

    Activer le bouton “PAUSE”: pour vous et pour l’enfant: il est parfois nécessaire de prendre du recul afin d'accéder à toutes ses capacités de raisonnement, s’isoler pour mieux réfléchir.

    Encourager mieux que récompenser: les récompenses apprennent aux enfants à dépendre du jugement des autres au lieu de se fier à leur propre sagesse et à leur propre évaluation. Le changement constructif est facilité par l’encouragement, qui se centre sur les forces de l’individu.

Le développement psychomoteur de l'enfant